Cyclotron en Guadeloupe : dernière ligne droite pour la mise en service du centre de médecine nucléaire

Cyclotron Guadeloupe - CERIS Ingénierie, bureau d’études en médecine nucléaire et spécialiste la médecine nucléaire, a conçu le Centre de recherche en imagerie moléculaire du cancérople de Guadeloupe SEM Patrimoniale

La réception, fin juin, du centre de médecine nucléaire et de son cyclotron CIMGUA, marque la dernière ligne droite des prestations d’assistance à maîtrise d’ouvrage engagées par CERIS Group, voilà trois ans.

Après avoir réalisé le programme avec ELIX, CERIS Ingénierie a accompagné et assisté techniquement la SEM de Guadeloupe, maître d’ouvrage, dans le cadre de la conception puis la consultation pour la construction, finalement réalisée en entreprise générale par GTM Guadeloupe. Pendant cette phase de construction, CERIS Ingénierie a contrôlé la bonne exécution des travaux et par ailleurs pris en charge la qualification des installations (Plan de validation et protocole de qualification) qui a permis d’obtenir avec succès l’autorisation de l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) en mai 2017.

Dernière phase de la mission pour CERIS Ingénierie : l’assistance à la mise en service des équipements (cyclotron, enceinte blindée, modules de synthèse..)  et process de fabrication du FDG.

CERIS Ingénierie, spécialiste des projets complexes

Ce nouvel appareil doit permettre de répondre aux besoins de diagnostic dans le domaine de l’oncologie pour la population guadeloupéenne par la production de radio pharmaceutique sur l’île. Cela permettra aussi de produire des radioéléments destinés aux besoins de recherche.

D’une surface de 980 m2 et d’un investissement de 7.3 millions d’euros (3,3 millions d’euros HT pour les travaux et 4 millions d’euros HT pour l’équipement), le projet comprend :

  • Un bunker équipé d’un cyclotron de 12 MeV pour la production d’isotope F18 et C11 ;
  • Une zone d’exploitation et d’accès au cyclotron (sas, local technique, contrôle commande) ;
  • Une zone clinique équipée d’une caméra TEP ;
  • Un laboratoire de R&D en classe C ;
  • Un laboratoire de microbiologie (classe C) et de CQ ;
  • Une zone de synthèse avec deux enceintes blindées ;
  • Une zone de préparation des seringues et d’injection équipée de 5 box ;
  • Une zone d’accueil patient et vestiaire ;
  • Une zone de consultation ;
  • Une zone tertiaire.

Le groupe CERIS montre sa capacité à travailler sur des projets complexes, dans le domaine de la médecine nucléaire et des locaux de production pharmaceutique depuis la programmation jusqu’à la mise en service.