Article sur la conception d’un sas

CERIS Ingénierie, spécialiste de la construction et l'ingénierie des salles blanches

1. Conception d’un sas

 

1.1 Introduction

 

Les sas sont des éléments indispensables dans la conception de salles propres. Ils jouent communément un rôle de barrière entre deux zones mais sont tous spécifiques suivant chaque type d’activité et de service.

 

1.2   Définition

 

Un sas est une barrière entre une partie “sale” généralement une circulation et une partie “propre” les locaux d’activité. Cette barrière est à la fois physique et aéraulique :

  • Barrière physique : Un sas est constitué d’une enveloppe étanche composé de cloisons, plafonds et sol, avec au minimum deux portes.
  • Barrière aéraulique : Par un jeu de gradient de pression atmosphérique évite toutes contaminations des zones à protégés. Il peut être aussi sujet à décontamination (H2O2 ou autre).

Les sas permettent le transfert de différents flux, soit personnel, matériel, produit fini, déchet, …

Ils peuvent prendre l’apparence d’un vestiaire, d’un passe-plat, d’un passe-chariot ou d’une douche à air, mais conserve toujours l’objectif de faire transiter un objet ou une personne d’un point A vers un point B sans perturber l’une ou l’autre ambiance du local.

La classification du sas doit être identique à la zone la plus contraignante qu’elle dessert.

Exemple d’implantation de sas avec différents flux et cascades de pression

CERIS Ingénierie, spécialiste des salles blanches / salles propres, a rédigé un article à propos des sas

1.3   Constitution

 

Les sas personnels sont généralement constitués :

  • D’une enveloppe identique aux locaux de salles blanches s’y attenant (cloisons, plafonds, sols, menuiserie intérieur, …)
  • De contrôle d’accès évitant toute personne étrangère non autorisée à pénétrer dans la zone.
  • D’un interlockage de porte piloté par un automate de gestion afin d’empêcher l’ouverture simultanée de deux portes évitant ainsi toute contamination par flux croisé.
  • De mobiliers intérieurs pour l’habillage et le lavage (banc, casiers vestiaires, distributeur de blouses, surchausses, gants, charlottes, masques, lavabos, douches, …)
  • D’une signalisation particulière afin de respecter les procédures d’hygiène.
  • D’un système aéraulique garantissant une classe d’empoussièrement et un gradient de pression

 

1.4   Conception

 

Les besoins sont à définir en premier lieu en cohérence avec l’activité :

 

1.4.1   Quel est le type de transfert ?

 

Qu’est-ce que l’on fait transiter dans ces sas ?

  • Flux personnel : combien de personnes ? contraintes vestimentaire ? procédures d’hygiène ?
  • Flux matériel / déchets / produits finis : dimensions des équipements ? moyens de transport ? fréquences des transferts ?

 

1.4.2   Quel est le niveau de sécurité ?

 

Comment entrer et sortir des sas ?

  • Contrôle d’accès : cylindre sur organigramme, lecteur de badge, digicode.
  • Système d’interverrouillage des portes : portes toujours ouvertes, (fermeture automatique des autres portes quand l’une s’ouvre) ou portes toujours fermées, (bouton d’appel pour ouverture d’une porte)
  • En cas d’incendie ou d’accident ou de panne de courant : Libération ou fermeture automatique de toutes les portes, bouton de déverrouillage des portes, barre anti-panique.
  • Identification des personnes, quantification du nombre d’entrée/sortie.

 

1.4.3   Quelle est l’ambiance intérieure ?

 

Quel niveau d’hygiène ?

  • Classement d’empoussièrement.
  • Pression atmosphérique : local en légère dépression ou surpression
  • Traitement spécifique : décontamination au peroxyde d’hydrogène (H2O2) ou autres désinfectants chimiques.

 

1.5   Conclusion

 

Le sas est un passage obligatoire pour l’accès aux salles propres, ce sont eux qui assurent le lien entre deux zones à ambiances différentes. Ils permettent également la mise en condition psychologique et la mise en rappel de la qualité de l’environnement.